NOS CONVICTIONS

Compagnie de France et Technologies de France
comptent participer activement à la réindustrialisation
éco-responsable de l'Hexagone.

La réindustrialisation verte,
une nécessité pour la France

Tandis que l'industrie représente 17% du PIB italien ou 21% du PIB allemand, elle ne représente que 11% en France.




tour_eiffel_tricolore

Économiquement, cette carence s'est traduite en 2015 par un déficit commercial industriel de 15 milliards d'euros. Cette situation n'est heureusement pas figée.

Nous, Français, avons effectivement tous les moyens nécessaires pour changer la donne : les scientifiques, les ingénieurs, les techniciens qualifiés, des produits et services innovants... Nous pouvons (devons) de nouveau suivre une vision d'avenir, ne serait-ce que pour les futures générations.

En ralliant toutes ces qualités autour de projets solides et cohérents, Compagnie de France et Technologies de France changeront l'image anachronique (celle du XIXe siècle) que l'on se fait de l'industrie. Nos usines n'auront rien à voir avec Germinal, elles seront au contraire un symbole de prospérité respectueuse de l'humain et de son environnement.


L'économie circulaire,
un cadre salutaire

Les ressources primaires sont trop importantes et précieuses pour ne pas les traiter et leur offrir une seconde vie.



L'objectif principal de nos projets n'est pas de faire une plus-value financière en quelques années, mais de poser les fondations d'un futur champion industriel.

economie-circulaire

Pour réussir, Compagnie de France et Technologies s'entourent des meilleurs, mais attache également une grande importance à concevoir ses projets dans un cadre d'économie circulaire. Les paradigmes changent. L'idée que seule une industrie de masse et d'économie d'échelle peut réussir est dépassée.

Circuits courts, optimisation des transports et des bilans carbone, création d'emplois durables, partenariats locaux, maîtrise de l'ensemble de la chaîne de valeur, gestion des déchets, transformation des déchets en marchandises, optimisation énergétique des procédés industriels, voici nos arguments pour l'avenir.

Une question ?

Contactez-nous !

Nous contacter