Avant-gardiste et écoresponsable,
le groupe Compagnie de France
invente l'industrie verte de demain.

 

La mine urbaine,
une source riche en matières premières

Un monde bas carbone nécessite de grandes quantités de métaux précieux et stratégiques, c'est pourquoi nous développons des projets verts et rentables pour en récupérer dans les déchets électroniques.

Le marché du recyclage de cartes électroniques est opaque. Aujourd'hui, ses acteurs n'ont aucun outil pour connaître la valeur métal exacte de leurs marchandises, avant de les avoir détruites, ce qui représente une grande perte de valeur !

Compagnie de France apporte de la transparence avec ses dispositifs OSIRX, qui permettent de caractériser les lots de cartes électroniques sans les détruire, c'est-à-dire d'en connaître rapidement (5 tonnes par jour) et précisément (< 1% d'erreur) les quantités de métaux précieux et critiques.

Une fois les cartes électroniques massifiées, elles sont traitées par un affineur. Actuellement, les flux sont principalement envoyés en Suède, en Belgique ou en Allemagne. Aucune solution vertueuse de traitement complet n'existe en France !

Compagnie de France veut maîtriser l'ensemble de la chaîne de valorisation pour stopper la fuite des métaux critiques hors du sol national et redynamiser l'industrie environnementale tricolore, d'où le développement d'une ligne écoresponsable, modulaire et intelligente de traitement intégral de cartes : FLAMEL.


Des technologies
pour maîtriser les écosystèmes

Chaque jour, Compagnie de France enrichit de nouvelles idées EDEN, sa famille de technologies dédiées à la maîtrise écoresponsable des écosystèmes.


L'agriculture NPK a permis d'atteindre de hauts rendements, mais à quel prix ? Cumulé au réchauffement climatique, l'appauvrissement des sols a de graves conséquences sur les écosystèmes, sur la gestion de l'eau, sur la faune et la flore, sur l'agriculture, etc. L'après-NPK doit être pensé dès aujourd'hui.

EDEN a l'ambition de proposer un ensemble de solutions technologiques innovantes pour maîtriser les écosystèmes et leur redonner force et vigueur. Pour réussir, Compagnie de France met le numérique au service d'activités écoresponsables comme la phytoremédiation, la dendroremédiation, etc.